Virée à Naples, « ville sainte » des passionnés d’élégance masculine classique.

Vedi Napoli e poi muori comme dirait l’autre. Lorsqu’il s’est agi de sortir de son nid douillet nantais pour visiter une ville européenne hors de la France, c’est à Naples que le canarisbiensapé a décidé de poser ses valises pour quatre jours. Ce billet est donc rédigé pour vous livrer un compte rendu de cette visite et vous inciter si ce n’est encore fait, à visiter, revisiter, re-revisiter cette belle ville qu’il est impossible de cerner même en un an.

A titre personnel, j’ai toujours rêvé de visiter Naples pour sa beauté, sa culture, son art de vivre et Pompei. Ces raisons sont communes à toutes personnes souhaitant visiter cette ville. Mais je me suis surtout rendu à Naples pour ce que j’ai appelé un pèlerinage stylistique. Avant d’aborder ce volet de la visite, laissez-moi d’abord vous parler de beauté d’art et culture.

Carpe diem, le leitmotiv napolitain

C’est sous la menace permanente d’éruption du mont Vésuve que vivent les napolitains depuis la création de la ville dans l’antiquité. C’est donc cette bravoure et cette insouciance qui a imprimé dans l’ADN des napolitains un art de vivre carpe diem. C’est la première chose qui frappe. A Naples par exemple le port de casque à scooter est aléatoire, et la ceinture de sécurité n’est pas en marge. Les napolitains sont ainsi décontractés et apprécient la vie à sa juste valeur. C’est la dolce Vita comme on dit par là-bas.

DSC_0095
La baie de naples

Châteaux et musés, Naples n’a rien à envier à Rome

Naples est une ville chargée d’histoire. Si vous y allez, vous ne manquerez pas certainement de visiter la  chartreuse Saint-Martin et le château Sant’Elmo qui trônent au-dessus de la colline du vomero. Le Funiculaire, le train en forme d’escalier qui fait la navette entre la hauteur de la ville et la plaine vous y amènera.

DSC_0015
Le Funicolare: le train en forme d’escalier, même à l’intérieur

Le château castel nuovo aussi représente un lieu symbolisant la renaissance et portant une partie de l’histoire de la ville. Le musée archéologique et les catacombes de la ville sont des lieux de pèlerinages des passionnés de culture et d’histoire. Mais la ville est aussi connue surtout pour Pompéi dont l’histoire a été popularisée par les super productions hollywoodiennes.

DSC_0192.JPG
Façade principale du castel nuovo
DSC_0068
Le forum de Pompei
DSC_0151
Une victime de Pompei
DSC_0153
A Pompei on n’était pas très discret pour indiquer le lupana ( la maison close)

De la couleur et de l’art à profusion

Les rues de Naples sont vivantes et colorées. Dans le centre historique on trouve de belles églises classées au patrimoine mondiale de l’UNESCO, des bars et restau authentiques, des petits commerces proposant des produits divers et variés parmi lesquels ces pattes pas très catholiques.

17951435_1269275726461063_305668154451271342_n.jpg
A Naples on n’est pas troooop pudique !!

Vous pouvez aussi faire une tournée shopping sur la très célèbre via Toledo et vous ne manquerez pas de passer par la galerie umberto.  Le marché de poggioreale est aussi une bonne adresse shopping même si personnellement j’ai trouvé les produits vendus un peu sheap.

DSC_0207
Le centre de la galerie Umberto
DSC_0201
Coïncidence, un drapeau du Bénin à mon honneur le jour de ma visite dans la galerie 
DSC_0014
Le marché à chaussure de poggioreale
DSC_0021.JPG
Un beau soulier de dandy, mais le montage à la colle m’a refroidi

Le marché des antiquités regorge quant à lui de nombreux objets d’art tout aussi beaux les uns que les autres.

DSC_0114
Le marché des antiquités de Naples

Le métro napolitain quand est lui est une œuvre d’art. La première chose qui frappe c’est qu’il est creusé très en profondeur à cause du relief de la ville. Les stations sont splendides et magnifiquement décorées.

DSC_0227
Station Toledo
DSC_0125
station universita

DSC_0133

DSC_0131

DSC_0138
Station Museo

Mais si vous voulez de la couleur et du romantisme, rien de mieux qu’une virée sur la côte amalfitaine et une visite de l’ile de Capri (je ne l’ai pas faite car je réserve pour un voyage en amoureux).

visiter-cote-amalfitaine-italie.jpg
Image virée-malin

Naples, terre de tradition et d’artisanat

Pour les amoureux d’élégance masculine classique, Naples est avec Londres et Paris un haut lieu de savoir-faire artisanal et d’art tailleur. La ville de Naples regorge de nombreux ateliers tailleurs (appelé localement sartoria) à la renommée mondiale. Naples c’est aussi la ville connue pour ses artisans bottier et ses faiseurs de cravate.

Le constat stylistique qui m’a le plus marqué mais auquel je m’attendais un peu est l’élégance chic et décontractée des napolitains. A tous les coins de rue il est fréquent de rencontrer des messieurs bien mis dans leurs vestes napolitaines (très reconnaissables), avec des cravates légères à beaux motifs et des pantalons taille haute. Ils n’ont pas peur des couleurs et sont plutôt doués pour les associer. La nonchalance italienne connue sous le nom de la sprezzatura est présente partout. J’écrirais très prochainement un article sur ce phénomène.

Comme activité de découverte stylistique entre autre, j’ai pu visiter l’atelier de la Sartoria Dalcuore dirigée par le talentueux  luigi Dalcuore avec qui j’ai eu une belle discutions et de nombreux conseils.

DSC_0104
Un travail artisanal de grande qualité
DSC_0105
Une veste sport pour un client japonais 
DSC_0100.JPG
Une veste sport entièrement faite à la main 

Ici, un article écrit sur lui sur le blog Parisian gentleman : https://parisiangentleman.fr/2016/12/14/luigi-dalcuore-un-grand-nom-du-style-napolitain-et-mondial/

J’ai aussi fait la découverte de Giorgio napoli qui à l’instar de calabrese  et marinella, deux grandes maison napolitaine de la cravate, fabrique des cravates sur mesure et à la main. Un vrai savoir-faire traditionnel.

DSC_0567

DSC_0016

Ici, l’article que j’ai rédigé sur Giorgio napoli : https://lecanarisbiensape.com/2017/04/19/giorgio-napoli-ties-dreams-des-cravates-bespoke-dexception/

Du reste des artisans napolitains (Rubinacci, Ambrosi et autres), je prévois un retour à Naples lorsque je serai prêt pour la grande mesure et le vêtement de luxe. Mais si comme François Fillon, j’ai un ami qui décide de m’offrir un costume de Rubinacci à 5500 euros, je ne dis pas non.

dapper-details-rubinacci
Les mises de Lucas Rubinacci ont vraiment la classe 

En conclusion, Naples reste et demeure une destination à privilégier. Bien loin du cliché de ville dangereuse et mafieuse, Naples est une belle ville, chaleureuse et au climat méditerranéen (j’ai eu le soleil à 20/22 dégrées en plein mois d’avril). Peu importe votre centre d’intérêt, vous y trouverez votre compte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s