Le costume croisé : l’atout charme d’un autre temps ?

Si vous lisez la presse spécialisée de mode masculine, il ne vous a pas échappé que le costume croisé est de retour en bonne grâce dans le vestiaire des hommes. Les marques de prêts à porter proposent de plus en plus de modèles. Il n’est pas rare d’en trouver exposés dans les vitrines de grands centres commerciaux. De nombreux hommes, (néo-élégants) soucieux de leur élégance s’essayent à la chose non pas sans succès.

costume croisé bon exemple

Seulement ce qui me déplaît c’est bien l’effet de « mode ». Bien loin des carcans de la mode, le costume croisé était jadis l’apanage d’hommes élégants. Il conférait à celui qui le portait, une stature, un charisme et une présence indéniable. Et pour cause ces costumes croisés avaient de la personnalité. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils étaient appréciés de grands banquiers d’affaire, avocats et chefs d’état (surtout africains).

Nelson mandela
Ici Nelson Mandela dans un splendide costume croisé!

Saisi dans un phénomène de mode depuis quelques années, le costume croisé perd sa personnalité d’antan. Les revers sont souvent étroits (boys- band), les coupes trop cintrées et souvent fantaisistes. Quelle idée ! Monter des revers minuscules et ridicules sur des costumes censés symboliser le pouvoir et la puissance.

cCR COS
Revers trop étroits, rendu ringard !

Malheureusement, on ne trouve que ce genre de costume croisé chez les marques grand publique. Mais que peut-on-contre la mode et le manque d’inspiration !! oups !, la « créativité » de certaines maisons de haute couture ?

Pour rester dans l’esprit originel du costume croisé, je pense qu’il faille le choisir :

  • avec des revers généreux;
  • avec une coupe 6 on 2, c’est-à-dire six (6) boutons dont deux actifs. Ou 6 on 1, c’est-à-dire six (6) boutons dont un seul actif;
  • avec des épaules naturelles si on est fort ou des épaules rembourrées si l’on souhaite se donner plus de carrure (un secret de politicien ! n’est-ce pas, François Fillon ?).

Le costume croisé idéal et moderne pour moi, c’est celui de :

  • Luca Rubinacci, ou l’élégance à l’italienne:
Luca-rubinacci
Ici un costume croisé Bespoke (sur-mesure à la main)
  • Hugo Jacomet (Parisian gentleman), une sommité de l’élégance française.
Hugo jacomet
ici au milieu tel un loup de wall street. Costume Bespoke de chez Cifonelli Paris
  • Taron Egerton (Kingsman 2): images protégées, voir le film!
  • Le mien évidement
puff-daddy
Non là ce n’est pas moi !
DBJ suit mério
le costume croisé est une valeur sûre, un symbole!

Mon parti est pris : un costume croisé dois rester ce qu’il, est c’est-à-dire un puissant vêtement du vestiaire masculin, viril et généreux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s